Scroll to top

Se préparer pour une randonnée en hiver

On aime : découvrir et surtout redécouvrir des sentiers de randonnée, des forêts, des montagnes… des paysages que l’on connait bien et qui, à l’arrivée de l’hiver, montrent un autre visage. Avec le froid qui s’est installé, l’atmosphère est différente. Les randonneurs se font rares et le calme est omniprésent. Recouvert d’une fine pellicule de neige, le chemin de votre randonnée habituelle a bien changé, de quoi vous faire réfléchir à deux fois sur l’itinéraire à emprunter.

Afin de profiter pleinement de votre randonnée en hiver, nous vous partageons quelques règles à suivre. Avant de les aborder, retrouvez notre article « Les 5 règles de randonnée à connaître lors d’une sortie nature ». Celles-ci sont bien entendues applicables autant en été qu’en hiver.

Place aux « conseils randonnées » pour une sortie hivernale.  

 

1. Prendre connaissance de la météo

Les journées sont plus courtes en hiver et la nuit tombe rapidement vers 17h. Si vous partez sur la journée pensez-y afin de planifier votre itinéraire. Prenez toutefois une lampe frontale avec vous. Si vous passez la nuit en montagne, prévoyez également de chercher un endroit où vous installer 1 heure avant le coucher de soleil, ce qui vous permettra de prendre connaissance de l’environnement autour de votre campement.  

Privilégiez toujours les chemins balisés. En hiver, la neige peut dissimuler des reliefs et le brouillard peut vous désorienter rapidement. Un conseil : prenez une boussole, une carte IGN ou un GPS, afin de vous repérer dans l’espace.

 

2. Bien choisir son équipement

Qu’il fasse beau ou qu’il neige, le froid est bien là ! N’oubliez jamais de couvrir vos extrémités. Cela passera par des chaussures imperméables, des gants, un bonnet et une écharpe. Par mesure de sécurité nous vous conseillons de prendre dans votre sac une couverture de survie, une serviette microfibre (pour rester au sec), une veste de pluie et des bâtons. S’il neige, vous prendrez bien évidemment un équipement de sécurité supplémentaire avant de partir en randonnée : DVA, pelle et sonde, chaussures avec crampons… Vous trouverez des packs sécurité sur le site d’ Au Vieux Campeur.

Un dernier conseil : pensez à prévoir une bougie type chauffe-plat et un briquet. Si vous avez froid, mettez votre cape imperméable ou votre poncho, asseyez-vous sur un endroit sec et allumez la bougie à vos pieds pour que la chaleur se diffuse dans votre petite maison fait main.

 

3. Bien se nourrir et s’hydrater

Dans le froid, notre corps a besoin de davantage d’apports car il brûle plus d’énergie. Dans votre sac de randonnée, il est donc indispensable de glisser de la nourriture -> voir notre article « le top 5 des aliments à mettre dans son sac de randonnée ». Prenez également connaissance de notre article pour bien s’hydrater en randonnée. La sensation de soif est moins présente en hiver, ce qui accroît le risque déshydratation et donc peut entraîner une hypothermie.

 

 

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Le top 5 des sommets à faire dans une vie

Préparer une randonnée de plusieurs jours

Bien choisir ses barres de céréales