Scroll to top

Une entrée en matière épique !

#Résumés du jour

vendredi 29 Oct 2021 - 00h10

Une entrée en matière épique !

Ce jeudi marquait le départ vers la 3e édition du Rose Trip Maroc réunissant 516 trekkeuses, soit 172 équipes réparties en trois catégories. Si tout ne s’est pas passé comme prévu au départ de Roissy, tout est rentré dans l’ordre une fois tout ce beau monde posé sur le bivouac de Merzouga.

 

Ce matin, les Roses trekkeuses étaient attendues aux aurores à l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle. Si un tiers d’entre elles ont été chanceuses en décollant à l’heure prévue, les autres n’ont pu s’envoler vers le Maroc que dans l’après-midi. Mais après de longs mois d’attente et d’incertitudes, la longue attente n’a pas eu raison de leur enthousiasme collectif. Flashmob par ci, Paquito par là, esquisse de course de chariots… on aurait dit une bande d’adolescentes en partance pour les colonies de vacances ! Mais au sein de la joyeuse troupe, certaines se préoccupaient déjà de l’horaire auquel elles prendraient connaissance des cartes, pressées de calculer leurs caps et de tracer leur premier parcours. Bonne humeur donc, mais perspectives compétitives en tête.  😉

Les premières arrivées à Merzouga ont eu le privilège de découvrir le bivouac de jour, accueillies par des musiciens du cru sous l’arche du Rose Trip. Elles ont pris le temps de visiter leurs nouveaux quartiers et de se les approprier. Choix de la tente, ouverture des valises, confection des lits, buffet d’accueil, l’installation a précédé le passage aux vérifications obligatoires. Ce préambule, qui consiste en des vérifications à la fois techniques et médicales, s’est étalé sur la fin d’après-midi sous un beau soleil.

 

Les vérifs…

Avant le lancement de la compétition, les participantes ont en effet été invitées à faire le tour des stands de vérifications. Cette étape importante permet la validation des équipements essentiels à une épreuve en toute sécurité. Côté technique, elles doivent notamment disposer d’un sifflet, d’une couverture de survie et de crème solaire. Evidemment, la liste des outils indispensables compte aussi l’indispensable boussole et le rapporteur topographique.

Dans un autre stand, il était question de balise de géolocalisation, de Tripy (le compteur de distances) et de règlement sportif. Puis, l’équipe médicale recevait à son tour les Roses Trekkeuses pour vérifier la trousse et les certificats médicaux. Enfin, les membres de l’association Enfants du désert étaient sur le bivouac pour présenter leurs actions au Maroc. Après un dernier passage auprès des photographes de FlashSport, les concurrentes ont pu récupérer leurs dossards et vaquer à leurs occupations…

A la nuit tombée, un défilé de bus a déposé la seconde vague de trekkeuses à l’entrée du bivouac. A l’issue d’un long périple et, il faut le dire, d’une journée épique, elles ont rouvert le bal des vérifications, tout comme le dernier tiers des filles arrivées après 22:00. Fatiguées mais ravies de toucher enfin du doigt leur rêve d’aventure, elles ont grandement apprécié leur arrivée au bivouac. Ambiance feu de camp, tentes berbères, tissages traditionnels, tapis et autres poufs colorés, le décor était bien planté sous le ciel étoilé !

 

 

 

 

 

 

Site Officiel
Réservez votre place pour 2022

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

Derniers Tweets

Découvrez le Rose Trip Sénégal

Nos partenaires

Ruban RoseRMC StoryAïn Atlas | partenaire du trek Rose Trip Maroc
Site Officiel
Réservez votre place pour 2022