Scroll to top

La cueillette en randonnée, une activité accessible à tous


No comments

Que vous soyez un habitué de la randonnée ou que vous aimiez occasionnellement faire des petites balades en pleine nature, retrouvez ici les bases de la cueillette en randonnée.

 

Activité ludique, et surtout bénéfique, nous allons vous donner quelques informations nécessaires à la cueillette, sachant que beaucoup de végétaux se trouvent à la fois en ville et à la campagne. Afin de vous renseigner au mieux nous vous conseillons quelques ouvrages, tels que « Le grand livre de la cueillette sauvage » , « Cueillette sauvage – reportages, rencontres et recettes » ou la sélection faite par l’éveil sauvage.

 

Avant toute cueillette, il est bon de rappeler quelques règles d’usage :

  • Être sûr d’avoir bien identifié la plante avant de la cueillir,
  • S’informer sur les lieux protégés de votre région,
  • Ne pas cueillir les plantes proches des routes, des zones de décharges ou d’usines,
  • Ne prendre que ce dont vous avez besoin et laisser toujours 2/3 des plantes de la zone pour garder l’équilibre de l’écosystème.

Découvrez notre TOP 3 des cueillettes de randonnée en pleine nature

 

La cueillette des fraises1 – La cueillette des fraises

Les fruits sauvages tels que les fraises des bois, les mûres, les myrtilles, les groseilles, sont assez faciles à trouver et à identifier. Les fraises des bois, par exemple vont se trouver principalement en bord de forêt ou dans les clairières. La cueillette des fraises des bois se fait de mai à octobre. Elles sont plus petites que les fraises cultivées et ont un goût plus parfumé et sucré.

 

La cueillette des champignons2 – La cueillette des champignons

Le mieux pour un débutant est d’être accompagné de quelqu’un qui a l’habitude de partir à la cueillette aux champignons et de suivre ses conseils.

Vous pouvez également vous adresser à l’association mycologique de votre région. A prendre avec vous : un sac en tissu pour y déposer vos champignons (attention aux sacs plastiques, à bannir car ils peuvent contaminer les champignons) et un couteau afin de le couper, toujours à la base du pied. Via des ouvrages spécialisés et maintenant des applications sur votre téléphone vous pouvez facilement identifier quelle espèce se trouve devant vous. Au moindre doute, n’hésitez pas à passer à l’association mycologique et pensez bien à les consommer sous 48 heures. Bon à savoir, la cueillette des champignons comestibles se pratique surtout au printemps puis du milieu à la fin de l’été.

 

La cueillette des orties3 – La cueillette des orties

L’ortie pousse du printemps à l’automne. Cette plante aux nombreuses vertus peut être cueilli aussi bien pour ses propriétés nutritives que médicinales. Le principal est de faire la différence entre l’ortie dioïque et l’ortie brûlante, qui est urticante et que l’on reconnaîtra à ses poils. Se munir d’une paire de ciseaux et d’un sac en tissu ou d’un panier.

Après votre cueillette d’orties, retrouver toutes les recettes de jus, soupes, pesto sur Marmiton

 

Le mot de la fin :

Renseignez-vous sur ce que vous vous apprêtez à cueillir. La nature a beaucoup à nous donner et il faut penser à la préserver. Ne cueillez donc que ce que vous consommerez.

Si vous souhaitez cueillir en grande quantité, attention à la réglementation. Vous retrouverez ici quelques informations ?

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

La randonnée, atout minceur et bien-être

On a testé les plats Voyager

Le top 5 des aliments à mettre dans son sac à dos de randonnée

 

 

Related posts