Scroll to top

Cinq destinations trek à faire au printemps en France


No comments

En cette période, les journées rallongent, les bourgeons fleurissent, les températures radoucissent… On n’a qu’une envie, filer voir du pays ! Et quand on a la chance de vivre en France, inutile d’aller au bout du monde pour faire des treks de rêve. Avec plus de 3 000 kilomètres de côtes et des sommets pour tous niveaux, l’Hexagone propose un nombre infini de tracés. Nous en avons trouvé au centre et aux quatre coins du pays !

 

1- Le Cézallier en Auvergne

Des envies de Mongolie pour préparer votre trek féminin ? Si vous n’avez pas l’occasion de parcourir 7 000 kilomètres, la planète Cézallier devrait faire l’affaire… vaste plateau d’origine volcanique, il est caché entre les sommets du Puy-de-Dôme et du Cantal, dans l’ombre des volcans qui lui volent la vedette. C’est pourtant dans cette immense zone d’estive que les amoureux des grands espaces trouveront leur place sur 300 mètres de dénivelé. Ciel azur et vertes prairies forment le décor de cette balade accessible de 14 kilomètres qui prendra environ 4 heures au départ de la réserve naturelle de la Godivelle (à 70 kilomètres au sud de Clermont-Ferrand). Vent de liberté assuré !

 

2- La côte d’Emeraude en Bretagne

La Bretagne offre l’embarras du choix en matière de paysages somptueux ! Le GR34 y borde les côtes sur pas moins de 2 000 kilomètres. Concentrons-nous sur la côte d’Émeraude dont on peut arpenter les 115 kilomètres en plusieurs étapes, selon le niveau. De Pléneuf-Val-André à Cancale en passant par le cap Fréhel, Saint-Malo et la pointe du Grouin, les décors sont à couper le souffle entre falaises roses, plages de sable blond, monuments historiques, presqu’îles et nombreux sites naturels classés.

 

3- Le sentier des Névés dans les Vosges

Nous avons pensé aux accros à la neige car on peut en trouver même après le dégel. Les névés sont d’impressionnants amas de neige qui perdurent après la fonte des neiges et sur lesquels il ne faut évidemment pas s’aventurer. Simple plaisir des yeux ! On les retrouve sur cette promenade de 3 heures assez facile, sans trop de dénivelé important, entre Kastelbergwasen (1 166 mètres) et le sommet du Kastelberg (1 346 mètres). Cette randonnée sur des sentiers souvent caillouteux nécessite impérativement de bonnes chaussures. Vous trouverez de nombreuses auberges sur le parcours.

 

4- Le parc national des calanques entre Cassis et Marseille

Changement total de décor et de température avec cette randonnée ensoleillée entre Cassis et Marseille. Chemins provençaux, criques bleues, pinèdes, cabanons colorés, le coin a de quoi concocter divers parcours de treks magnifiques à privilégier au printemps pour éviter la chaleur et la foule.  Focus sur la traversée du Parc national des calanques, un trek exigeant de 30 kilomètres réservé aux randonneuses entraînées. En guise de récompense, des vues sublimes, le Cap Canaille et de nombreuses calanques, dont la turquoise de Sugiton. Les petits ports de Callelongue et des Goudes vous invitent à des pauses, avant la difficile ascension du col de Béouveyre.

 

5- La corniche basque

Beaucoup plus facile au Pays basque, la randonnée de la « Corniche » qui emprunte le sentier du littoral entre Socoa et Hendaye. Départ possible de Saint-Jean-de-Luz si vous souhaitez ajouter quelques kilomètres face à sa magnifique baie. Ce seront en tout 15 kilomètres pour découvrir la façade océanique dans son état le plus sauvage. Fort de Socoa, criques nombreuses, baie de Loia, château d’Abaddia et rochers des Deux jumeaux, l’arrivée sur la plage d’Hendaye est un enchantement. Ces merveilles sont accessibles à tous, enfants et néophytes compris, le sentier étant très bien balisé.

 

Related posts