Scroll to top

EN 4 critères pour trouver chaussure à son pied


No comments

Trouver chaussure à son pied est parfois difficile d’autant que le nombre de paires proposé sur le marché ne couvre pas l’ensemble des pieds sur terre. Ainsi, il faut trouver le meilleur compromis. Pour se faire, plusieurs critères doivent être pris en compte : vos pieds eux-mêmes, le type de terrain choisi et la fréquence de vos sorties.

 

1 – Le maintien de la chaussure

Chaussures hautes ? Chaussures mi-hautes ? Chaussures basses ? Le choix de vos chaussures est dépendant de la pratique que vous en faites. Vos chevilles doivent être maintenues mais cela ne doit pas vous handicaper lors de votre trek. Si les chaussures que vous avez aux pieds vous font mal, alors n’allez pas plus loin dans votre achat. Certes, une chaussure se fait par l’usage mais le premier ressenti doit être le bon. La chaussure haute est souvent privilégiée dans la pratique de l’alpinisme toutefois elle peut également convenir à un randonneur régulier. Les chaussures basses et mi-hautes sont de plus en plus utilisées dans la pratique de la randonnée pour leur souplesse, leur légèreté et leur adaptabilité aux différents types de terrain. Vous devez choisir une chaussure adaptée à la pratique du trek et non une paire de baskets de course, car l’accroche de la semelle n’est pas la même. Un conseil : lors de l’essayage de vos chaussures de randonnée, prenez une taille de plus que votre pointure originale et testez-les avec une paire de chaussettes de randonnée.

 

2 – L’accroche de la semelle

Une bonne chaussure de randonnée doit accrocher le terrain. Vos zones d’exploration peuvent être diverses et variées. En montagne vous pouvez rencontrer des zones caillouteuses, des passages humides, des descentes glissantes ; en plaine, vous pouvez randonner dans des espaces accidentés avec des trous, des herbes hautes et donc peu de visibilité sur vos zones de passage ; dans le désert, vous pouvez rencontrer tous les schémas préalablement établis. Ainsi, il est important de bien choisir ses chaussures de randonnée en fonction de ce deuxième critère. Vous devez également mettre l’accent sur la solidité et l’amortissement de la semelle pour un meilleur confort. Randonner c’est aussi se ménager et éviter les chocs trop douloureux. L’amorti est primordial pour préserver vos articulations.

 

3 – La protection

Au cours de vos randonnées, vous rencontrerez très probablement des zones humides, vous serez parfois confrontés aux intempéries : pluie, neige… Vous devez donc prévoir une paire de chaussures de randonnée qui puisse s’adapter aux différentes situations. Ainsi, vous devez mettre l’accent sur l’imperméabilité pour rester tout le temps au sec, éviter les ampoules et les mycoses. Avoir les pieds mouillés, c’est prendre le risque d’avoir froid rapidement et de se mettre dans une situation inconfortable. Dans le désert, favorisez les chaussures avec un tissage étroit pour éviter que le sable s’installe dans votre chaussure. Une irritation est vite arrivée, vous devez tout le temps penser à préserver vos pieds car ils sont votre moteur ! Choisissez également des chaussures respirantes si vous évoluez dans des zones chaudes. La transpiration peut engendrer d’autres types de problématiques. Enfin, vous pouvez ajouter à votre équipement des guêtres pour éviter que le sable entre dans vos chaussures.

 

4 – Le confort

Le confort est un argument majeur dans votre acte d’achat. N’achetez pas de chaussures dans lesquelles vous n’êtes pas à l’aise, qui vous font mal ou qui ne vous maintiennent pas les pieds. Tester plusieurs modèles est essentiel pour comparer et savoir faire un choix. Le confort est donc un critère non négociable et sa recherche, une quête importante ! Une randonnée réussie est une randonnée où le trekkeur arrive au bout de son itinéraire.

Related posts