Scroll to top

4 astuces pour éviter les courbatures

Si vous avez entamé votre phase d’entraînement en vue du trek féminin Rose Trip, vous avez probablement souffert des courbatures lors de la reprise du sport. Vous connaissez donc bien les symptômes : les muscles sont douloureux au moindre effort. Mais savez-vous que ce sont les microlésions provoquées par cet effort intense qui sont la cause de vos souffrances ? Cette sensation désagréable de raideur est la preuve que votre corps fabrique du nouveau tissu musculaire pour réparer les petites déchirures occasionnées. Si vous souhaitez être épargnée de cet inconfort afin de poursuivre votre entraînement régulier sans entrave, nous vous donnons nos quatre astuces pour éviter les courbatures après le sport.

 

1- Echauffez vos muscles

Tous les sportifs le savent : avant de démarrer votre séance de sport, il faut penser à vous échauffer pour préparer vos muscles à l’effort. En effet, en élevant la température de votre corps, vous diminuez la résistance mécanique des muscles. Ceux-ci sont ainsi plus souples et résistent mieux aux chocs après un bon échauffement. De même, les tendons sont plus élastiques, ce qui permet d’éviter les blessures par la même occasion. Pour anticiper une randonnée, comptez un minimum de dix minutes pour chauffer toutes les parties du corps qui seront mobilisées.

 

2- Adaptez l’effort à votre niveau

En premier lieu, vous devez respecter votre niveau d’entraînement. Si vous recommencez à peine à faire du sport, les premières séances doivent être douces. Leur intensité et leur durée sont à adapter à vos capacités. Si vous n’imposez pas d’efforts trop violents à vos muscles, ils devraient vous remercier en termes de courbatures… A mesure que vos séances augmenteront en nombre et en temps, votre corps s’habituera progressivement à l’intensité de l’effort demandé. Tout est donc question de dosage ! N’hésitez pas à élaborer un programme pour prévoir un rythme échelonné. Les maître-mots ? Mollo et crescendo !

 

3- Garder vos muscles au chaud

Nous l’avons vu, il est beaucoup question de température pour éviter les courbatures. En effet, les muscles détestent les chocs thermiques. A priori, une bonne partie de vos entraînements en vue de votre trek féminin aura lieu en extérieur. Pensez dès lors à porter des vêtements chauds pendant l’échauffement et en début de randonnée. Après l’effort, c’est bien connu, place au réconfort ! Bouillotte et couvertures sont les bienvenues pour soulager les cuisses après un effort physique soutenu. Vous pouvez aussi opter pour un bon bain relaxant.

 

4- Massez avant et après l’effort

Le massage est également un excellent remède pour réduire le risque de courbatures. Avant la séance, le massage sous forme de friction tonique prépare à l’effort, en optimisant la circulation sanguine. Après le sport, privilégiez une huile chauffante à base d’ingrédients aux propriétés réparatrices, comme l’arnica et la gaulthérie, dont on adore le parfum ! Vous diminuerez ainsi le risque de courbatures, qui peuvent apparaître jusqu’à 72 heures après la séance. Un modelage efficace consiste à masser en direction du cœur pour stimuler le retour veineux. En insistant sur les zones sensibles aux raideurs, exit les toxines et les courbatures !

 

Ok